• ▫A bas GÜNTHER !


    J'ai écouté hier une émission de la série Toute une histoire sur France 2, qui donnait un éclairage très  particulier et pourtant si vrai sur le cancer du sein.

    Parmi les invitées, toutes très jeunes, figuraient entre autres :

    • Noemie Caillaut qui a écrit et interprète, seule en scène, MALIGNE, qui nous raconte son cancer avec beaucoup d'humour et de sincérité.
    • Julie qui nous prodique plein de bons conseils sur son blog Mon cancer, ma féminité, mes conseils, et qui vient de créer à Nice, avec la ligue, des ateliers de nouages pendant lesquels elle vous apprend à vous enturbanner de belle manière et met un coup de grâce aux perruques qu'elle déteste autant que moi, leur préférant les fausses franges qu'elle sait vraiment disposer de la meilleure façon qui soit !
    • Lili Sohn qui, elle aussi lol, a décidé de dire qu'elle était atteinte en utilisant ce qu'elle savait le mieux faire : dessiner...D'abord faits à l'intention de sa famille et de ses amis, vu le succès rencontré, elle a décidé de diffuser ses dessins plus largement en créant un blog que je vous recommande tout particulièrement (cliquez sur l'image) ;

    Elle a franchi depuis longtemps une étape supplémentaire avec la publication, sous forme de BD, de tous ses dessins... le volume 1 invasion, et le volume 2 extermination qui devraient bientôt être suivis d'un 3e volume de "La guerre des tétons".

    Que j'ai ri... en les écoutant ou en les lisant... et ce malgré mon grand âge car j'ai vécu tout ce qu'elles disent ou presque car le temps ne fait rien à l'affaire : GÜNTHER est indifférent à l'âge de ses hôtes... et la guerre qu'on lui déclare est bien la même...

     

    Allez les filles, il faut tenir : on l'aura ce GÜNTHER, on l'aura !

     


    « ▫et un an après... ébauches de l'ours BANFF...▫Une campagne de Médecins du Monde censurée ! »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 20 Janvier 2016 à 03:11

    un cancer, mais à tout rendre qu'est-ce? 
    un intrus qui se prend pour le diable,
    une douleur qui se croit incurable,
    mais qui ne connaît pas la hardiesse
    de ces femmes indomptables
    qui ne craignent ni ogre ni ogresse
    et dans un élan admirable savent se défaire
    de ce monstre qu'elles nomment Günther

      • Mercredi 20 Janvier 2016 à 09:28

        tu sais, il n'y a pas que les femmes qui luttent...

        Je croise les doigts (ouille, même ça cela fait mal...) pour tous et toutes, y compris les entourages... en tous cas ceux qui sont présents du début à la fin... (j'ai cette chance) et qui souffrent aussi !

    2
    Mercredi 20 Janvier 2016 à 20:31

    j'ai lu, j'ai vu les dessins(criants de vérité) très très droles   maintenant je vais me passer l'émission .

    voila qui a sans doute  remonté le moral a certaines ,ces très jeunes femmes sont vraiment épatantes 

    merci d'avoir partagé 

    bises 

    suzy

     

     

      • Jeudi 21 Janvier 2016 à 10:37

        et oui, on ne décrit bien que ce que l'on vit elle en est la preuve ! J'aimerais voir la pièce aussi, mais je rêve : jamais elle ne passera jamais dans mon bled, dommage ! Quant à Julie, j'aurais aimé croiser ses ateliers à l'hôpital et savoir enfin nouer mes fichus (ouaf) foulards... Bises copine.

    3
    Mercredi 20 Janvier 2016 à 20:57

    J'ai vu aussi l'émission (en partie) et au vu de la BD j'ai tout de suite pensé à toi, bien sûr ! Je te fais plein de gros bisous.

      • Jeudi 21 Janvier 2016 à 10:38

        Quel dommage que ton emploi du temps chargé ne t'ait pas permis de la voir entièrement ! Elles en valent le détour : quelle pêche elles tranmettent !

    4
    Samedi 23 Janvier 2016 à 12:17

    Mon emploi du temps chargé, tu te fiches de moi...ouch C'est plutôt que je ne peux pas toujours faire ce que je veux, étant appelée fréquemment au chevet du malade.

    Mais le peu que j'en ai vu m'a convaincue que dans ce genre d'épreuve aussi, ce qui compte c'est de se battre autant qu'on le peut. Comme tu le fais. kiss

    5
    Samedi 30 Janvier 2016 à 18:10

    va falloir que je revienne, trop important. Et ce soir famille oblige. Merci pour ce que tu partages.

     

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :