• ▫Grande pièce en terre...


    Amande vous parlait dans ses commentaires sur ma grande pièce en terre de la pièce terminée et des nombreux ennuis que j'avais rencontrés pour la finaliser...

    Ce n'est pas peu dire... Déjà lors du lissage, j'ai eu des problèmes avec les doigts des mains qui ne tenaient pas et séchant beaucoup plus vite que le reste, se détachaient... J'ai donc dû les refaire (moins détaillés) et les entourer de scelofrais pour les empêcher de sécher si vite...

    Puis, une fois complètement terminée,  j'ai dû lui trouver un endroit à l'abri des coups involontaires (passage aspirateur, balai, chiens, mari (si, si lui aussi !) et comme c'était l'été qu'il faisait une chaleur à crever, j'ai mis un sac poubelle en guise de "HOME, SWEET HOME" qui la recouvrait toute entière.

    Bon la belle séchait, mais moi aussi : pour sa cuisson, impossible de trouver un four assez grand dans ma campagne... J'étais même prête à l'emmener en Savoie d'où une gentille participante à un forum de sculpture m'avait envoyé ses coordonnées pour que je vienne la faire cuire avec ses poteries... Le RV était pris, mais quand à mon retour de vacances j'ai ôté mon sac plastique, pourtant ouvert avant mon départ en plusieurs temps pour qu'elle sèche vraiment progressivement, j'ai constaté qu'elle avait craqué quand même et au fil du temps les fissures ont conduit à ce qu'elle perde une jambe, un bras, un morceau de l'autre bras. L'autre jambe s'est également fissurée... tant est si bien que je l'ai volontairement brisée le long de cette cassure lui donnant de ce fait une taille acceptable pour les fours lyonnais !

    Terre cuite... explications

    Sur les conseils d'Amande (toujours), j'avais fabriqué un petit bol de la même terre et émietté un peu de terre que j'ai fait cuire en même temps que tous mes morceaux de statue, y compris les doigts qui n'avaient bien sûr pas résisté non plus !

    A son retour d'Ecully (lieu de cuisson), j'ai utilisé la colle préconisé par mon petit prof DIADJI

    Terre cuite... explications

    et j'ai soigneusement recollé tous les morceaux, comblant les éclats avec ma poudre cuite, mélangée à un peu de colle, peaufinant les recoins inaccessibles avec de l'enduit de rebouchage. Une fois TRES sec, j'ai reponcé tout doucement la belle... puis j'ai passé une couche gesso, reponçage, une seconde etc etc jusqu'à ce qu'elle devienne d'une blancheur immaculée, et qu'aucune fissure ne soit plus décelable à l'oeil nu !

     

    Elle était donc devenue cela :

    Terre cuite... explications

     

    Mais au bout de quelques temps, je l'ai trouvée vraiment trop pâle, et j'ai eu envie de lui redonner un peu de couleurs et hop, c'était reparti pour une nouvelle patine :

     

    Terre cuite... explications

     

    et depuis elle dort sur une fenêtre à l'intérieur de la véranda, un brin "encombrante" vue sa taille et aussi sa frqgilité.

    Elle n'a pris l'air que deux fois, trop lourde à charrier toute seule... Je l'ai posée sur une planche de bois patinée et vieillie, pour faciliter son transport et ainsi j'ai pu la véhiculer jusqu'à  :


     Mais grâce à vos gentils commentaires j'ai pu constater que certains d'entre vous ignoraient qu'il convient de vider une sculpture en terre avant la cuisson et je vous avais promis des explications... c'est fait et pas par moi alors je vous conseille de lire !

    « ▫Florence HAMELIN▫Vider une terre avant la cuisson »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 31 Juillet 2014 à 19:44

    Elle est vraiment très belle, et la pose est magnifique? Cela me fait plaisir de la revoir !

    Mais je te rejoins pour ce qui est des poses couchées, c'est encombrant et bien plus fragile. J'ai fait la même erreur avec mon second buste-puzzle, et lui aussi pèse une tonne ! oops

    2
    Mercredi 13 Août 2014 à 12:00

    eh ben c'est superbe! les détails,la posture tout est bien!

    tu as bien surmonter les difficultés! bravocool

    bonne journée et à bientôt!

    Bisous

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :